L’AMF donne le feu vert à Binance

Binance, afin relaxé ? Alors qu’il était dans le collimateur de l’AMF (l’Autorité des Marchés Financiers)  depuis la fin de l’année 2020, le géant et numéro 1 mondial de la crypto monnaie apparaît enfin sur la liste des prestataires de services sur actifs numériques.

Qu’est-ce que l’Autorité des marchés financiers (AMF) ?

L’Autorité des marchés financiers (AMF) est une autorité publique indépendante dont la mission est de protéger l’épargne investie dans les produits financiers, d’informer les investisseurs et de veiller au bon fonctionnement des marchés.

Il s’agit d’un établissement public qui a été créé en 1993 à la suite du krach boursier d’octobre 1987. L’AMF a son siège à Paris et surveille plus de 400 000 sociétés enregistrées en France.

Que fait l’AMF ?

Il faut savoir que l’AMF :

– régule les marchés financiers et veille à leur bon fonctionnement

– protège les investisseurs, les épargnants et les consommateurs de produits et services financiers

– promeut les bonnes pratiques des acteurs du marché

– prend des mesures contre les pratiques illégales.

L’AMF est donc chargée de garantir l’équité, l’efficacité et la transparence des marchés financiers français. Pour ce faire, elle surveille les acteurs du marché, approuve les produits et services financiers, arbitre les litiges entre investisseurs et entreprises et informe le public.

Une attente depuis décembre 2020 pour Binance

Après moults négociations et plusieurs demandes envoyées auprès de l’Autorité des Marchés Financiers, Binance vient d’être enregistrée sur le site de l’AMF. Cette demande qui courait depuis le mois de décembre 2020 permet à la société d’échanges de monnaies virtuelles de devenir l’une des entreprises régulées sur le sol français. Cette régulation ne concerne pas que les sociétés, mais également les nouvelles crypto-monnaies et toutes autres nouveautés financières qui arrivent sur le circuit comme le démontre cet avis sur le bitcoin era.

La société Binance, qui compte désormais près de 90 millions de clients à travers la planète, est la plus importante plateforme d’échanges de crypto-monnaies du monde entier. Quelques doutes concernant un prétendu blanchiment d’argent et de supposés liens direct avec le terrorisme avaient mis la firme dans le collimateur de nombreux régulateurs financiers, ces derniers temps.

Le feu vert de l’AMF permet à Binance d’être certifiée conforme aux réglementations relatives à la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Son enregistrement en tant que Prestataire de Services sur Actifs Numériques (PSAN) met la société à égalité avec les 36 autres acteurs régulés de la crypto-monnaie partout en France. Une manière de se replacer au centre de l’échiquier financier digital, en somme.

Le feu vert de l'AMF permet à Binance d'être certifiée conforme aux réglementations relatives à la lutte contre le blanchiment d'argent
Le feu vert de l’AMF permet à Binance d’être certifiée conforme aux réglementations relatives à la lutte contre le blanchiment d’argent

Les PSAN, une obligation.

L’enregistrement au PSAN est une obligation pour les prestataires de services de conservation d’actifs numériques et/ou d’achat de vente d’actifs en monnaie ayant cours légal. En 2019, la loi Pacte a introduit cette volonté de réguler tous les acteurs du marché financier. La conformité de ces acteurs est régulièrement vérifiée par l’AMF et l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution).

Malgré cet enregistrement tardif, Binance était tout de même légalement autorisée à exercer ses activités en France. La firme était simplement interdite de communiquer ce fait. Maintenant qu’elle apparaît sur les registres de l’AMF, les campagnes commerciales et de marketing lui sont ouvertes sur tout le territoire français.

Binance investit sur le sol français

Maintenant que l’enregistrement est acté, Binance va pouvoir se concentrer sur ses activités commerciales et marketing à mettre en place en France. Rien ne changera pour les clients habituels français au sein de la plateforme, mise à part de nouvelles offres spécifiques à venir prochainement.

Grâce à cette affiliation, la société va pouvoir mettre en place une extension de ses activités. 250 personnes seraient dans le viseur de la cellule recrutement de Binance pour les domaines de la pure crypto monnaie et de la blockchain. Le projet “Objectif Lune”, lancé par Binance en parallèle, serait exceptionnellement doté de plus de 100 millions d’euros juste pour la France. La plateforme financière la plus connue du monde aimerait faire du pays champion du monde de football le cœur de communauté européenne de crypto-monnaie.