Assurance paramétrique : quels avantages ?

L’assurance paramétrique, ce nouveau concept d’assurance, concerne un large éventail d’activités et attire de plus en plus l’attention, aussi bien des courtiers que des acteurs de plusieurs domaines. Sur quels points diffère-t-elle de l’assurance classique, quels en sont les atouts ? C’est ce que nous partageons dans notre article.

Assurance paramétrique : qu’est-ce que c’est ?

L’assurance paramétrique ou assurance indicielle est une nouvelle manière de penser et d’appliquer l’assurance dont le fondement repose sur les données. Dans la pratique, il s’agit de mettre en corrélation la couverture des sinistres et un paramètre quantifiable et objectivable.

Ce paramètre peut par exemple être :

  • Un indice climatique (la magnitude d’un séisme, la température, le taux d’humidité, la force d’un cyclone, la pluviométrie, etc.)
  • Une durée (d’une panne électrique ou technique, du retard sur un vol, etc.)

Quelle différence avec l’assurance classique ?

assurance parametrique

Si l’assurance classique rembourse au prorata des réels sinistres moyennant une prime régulière, l’assurance paramétrique se propose à une somme forfaitaire conventionnelle préalablement définie. Dès que le seuil sur l’échelle indicielle (voir plus haut le paramètre) est atteint, le principe est de déclencher systématiquement l’indemnisation. Et ce, avec ou sans survenue de dommages.

Ainsi, des cas habituellement rejetés par l’assurance traditionnelle tels que les pertes de production sans dommages peuvent être considérés par l’assurance paramétrique.

Elle intervient également dans les conditions où l’évaluation du dommage se révèle complexe et pour lequel une valeur est arbitrairement déterminée au préalable.

Enfin, la prise en charge indicielle trouve sa pertinence lorsque l’estimation par expertise s’avère trop chère comparée à la valeur des dommages, à l’exemple du cadre de la micro assurance.

Lire aussi : L’importance de choisir une bonne assurance pour son vélo !

Quel intérêt à souscrire à une assurance paramétrique ?

À la différence de l’assurance dite traditionnelle, l’assurance paramétrique trouve ses avantages sur plusieurs points :

  • Son fonctionnement fait preuve de rapidité, de transparence et d’efficience
  • L’étude des cas de sinistres repose sur un principe simple et équitable
  • L’indemnisation du sinistré devient plus vraisemblable et se règle plus rapidement

Les leviers pour l’essor de cette nouvelle solution de couverture

Puisqu’il s’agit d’un type d’assurance encore à la recherche de son essor, son succès nécessite quelques conditions :

  • Le traitement des données sur lequel repose toute l’activité : depuis leurs sources pas forcément disponibles en « open data » à leur interprétation.
  • L’appréciation de l’écart entre le risque réel sur le terrain et celui qui a été modélisé. Il reste donc primordial de bien définir les indicateurs.
  • La considération des risques non quantifiables : en effet, le principe indiciel ne s’adapte pas à tous les risques.

Dans quels domaines s’applique l’assurance paramétrique ?

assurance parametrique

Ce nouveau type d’assurance répond notamment aux besoins des activités sensibles à la météorologie ou qui reposent sur leur temps d’exécution telles que :

  • L’agriculture : qui est spécialement sensible aux facteurs naturels (la sécheresse, le gel, les incendies, etc.).
  • Le transport : que ce soit terrestre, aérien ou maritime.
  • Les infrastructures : bâtiments, panneaux solaires et autres infrastructures ne sont pas à l’abri des phénomènes tels que les grêlons.
  • Le tourisme, le divertissement et la distribution : tous types de circuits (automobiles, randonnées, etc.), parcs d’attractions, festivals et lieux de rencontres publiques, locaux de vente de marchandises divers n’échappent pas aux risques météorologiques.

D’autres domaines moins sensibles aux conditions climatiques peuvent également trouver leur compte dans l’assurance indicielle puisqu’ils reposent principalement sur le facteur temps. En effet, l’exécution des services dans les milieux suivants dépend de la durée de leur livraison. Un délai dépassant le temps imparti, mais également d’autres situations telles que le fait d’être sans emploi, représentera donc un sinistre :

  • Le voyage : dans le cadre des retards de vols, de trains, etc.
  • La santé : pour que les plus en difficulté ne soient pas dans l’obligation d’avancer leurs frais médicaux avant de recevoir leur traitement.
  • Le domaine administratif : en prenant en compte par exemple le facteur de chômage dans le système de gestion financière.
  • Le digital : en cas de dysfonctionnement d’un service tiers (Internet, e-commerce, etc.).

Lire aussi : Comment faire un devis d’assurance habitation ?