Comment choisir les bonnes assurances en 2022 ?

Choisir les bonnes assurances, ça ne s’improvise pas. Entre l’assurance habitation, l’assurance auto, l’assurance pour animaux, l’assurance prêt immobilier… Il existe une multitude de contrats différents qu’il convient de ne pas choisir à la légère. En effet, le contrat sélectionné doit correspondre à vos besoins et à votre situation. Dans le cas contraire, vous risquez de ne pas être indemnisé en cas de problème, ce qui, avouons-le, est quand même le principe de base de la souscription d’assurance. Alors, comment choisir les bonnes assurances ? Quel contrat est le mieux adapté à votre profil ? On fait le point.

Comment trouver le contrat idéal ?

Avant de choisir votre futur contrat, faites appel à un comparateur assurance en ligne. Cet outil indispensable permet en un clin d’œil de comparer les offres disponibles sur le marché, selon les critères renseignés et en fonction des tarifs. Offres promotionnelles en cours, spécificités du marché, questionnaire approfondi, profil de l’assuré… Après avoir répondu à quelques questions, le comparateur d’assurance en ligne vous transmet les meilleurs résultats correspondants à votre demande.

Répondez à un questionnaire en ligne pour choisir les bonnes assurances.
Répondez à un questionnaire en ligne pour choisir les bonnes assurances.

Comment utiliser un comparateur d’assurance en ligne ?

Tout d’abord, rendez-vous sur le site du comparateur assurance en question. Ensuite, sélectionnez le type de contrat dont vous souhaitez bénéficier (dans notre exemple, un contrat d’assurance auto). Un questionnaire s’affiche alors. Et oui, la plateforme a besoin de connaître certains renseignements primordiaux afin de chercher la meilleure proposition tarifaire. Vous devrez par exemple connaître :

  • la marque, le modèle, la puissance fiscale et la finition du véhicule ;
  • l’usage du véhicule (trajets privés uniquement ou déplacements professionnels) ;
  • le type de stationnement (garage, box, parking privé, dans la rue…) ;
  • le code postal (certaines zones sont plus « à risque » que d’autres et cela joue sur le montant de la cotisation) ;
  • le profil conducteur (titulaire de la carte grise, ajout d’un second conducteur, année d’obtention du permis de conduire, précédents contrats d’assurances, etc…) ;
  • le type de contrat souhaité (tous risques, intermédiaire, au tiers).

Une fois ces informations complétées, le comparateur vous propose, en quelques secondes, le type de contrat le moins cher. Une solution simple et efficace.

Choisir les bonnes assurances : les questions à se poser

Avant d’opter pour son contrat d’assurance, il convient de se poser quelques questions. Dans le cas de l’assurance auto, vous devrez connaître :

  • la future utilisation de votre véhicule ;
  • le nombre approximatif de kilomètres parcourus sur une année ;
  • les caractéristiques de votre voiture ou moto ;
  • votre profil conducteur (jeune conducteur, fort malus, accidents antérieurs, etc…).

Concernant votre assurance habitation, d’autres renseignements entrent en compte :

  • la superficie et la situation du logement ;
  • le montant des biens et objets de valeur ;
  • les annexes (cave, garage, etc…).

Les autres contrats nécessitent aussi quelques précisions, à juger au cas par cas (assurance décès, assurance expatriation, assurance dépendance, assurance emprunteur, etc…).

Dans tous les cas, examinez bien les garanties avant de signer. Cela vous évitera les mauvaises surprises comme les franchises élevées, les clauses non prises en charge, les frais annexes, ou bien encore de devoir résilier votre contrat précipitamment car celui-ci ne vous convient finalement pas.

Avant de signer, passez en revue les clauses du contrat.
Avant de signer, passez en revue les clauses du contrat.

L’assurance auto

Choisir les bonnes assurances, ça ne s’improvise pas. Et c’est notamment le cas pour votre contrat auto. Et oui, assurer son véhicule est obligatoire dès lors que vous empruntez la voie publique.

Rassurez-vous tout de même, une assurance au tiers, ou assurance responsabilité civile, suffit pour prendre la route. Si vous roulez sans la précieuse vignette verte collée sur votre parebrise, qui atteste de votre contrat, vous vous exposez à amende très élevée (plus de 3000 €).

Avant de souscrire votre contrat d’assurance auto, respectez quelques étapes clefs :

  • sélectionnez votre assureur ou faites appel à un comparateur en ligne ;
  • choisissez le type de contrat pour lequel vous souhaitez opter ;
  • gardez en tête votre quotient bonus/malus pour éviter les mauvaises surprises ;
  • analysez vos capacités de paiement.

Le prix d’une assurance auto varie selon différents critères : le profil conducteur, la ville de résidence, le type de trajets effectués, les caractéristiques du véhicule, et enfin le contrat choisi, parmi trois choix :

  • l’assurance au tiers : c’est la garantie obligatoire avant de prendre la route. C’est la formule la moins onéreuse qui protège autrui en cas de dommages.
  • l’assurance intermédiaire : ce contrat de protection est plus complet que l’assurance au tiers car vous pouvez ajouter les options de votre choix et ainsi protéger votre véhicule contre toutes sortes de sinistres.
  • l’assurance tous risques : c’est le contrat le plus complet. Il vous protège contre tous les types d’incidents.
Avant de prendre la route, vérifiez que vous êtes bien assuré.
Avant de prendre la route, vérifiez que vous êtes bien assuré.

L’assurance habitation

Là aussi, il s’agit d’un contrat obligatoire. Une attestation d’assurance habitation vous sera demandée par votre propriétaire, si vous êtes locataire, et par votre banque ou notaire, si vous êtes propriétaire. Ce contrat vous permet d’être couvert en cas de sinistre (vol, vandalisme, incendie, inondation…). Une aide financière compensatoire vous sera alors versée pour combler les pertes et les dommages.

Afin de souscrire le contrat adapté à vos besoins, d’être bien couvert en cas de besoins et de ne pas payer des frais inutilement, choisir les bonnes assurances s’impose. Il existe là aussi des garanties minimum, dites « requises » et des garanties supplémentaires, dites « personnelles ». À vous de moduler les options à ajouter tout en prenant en compte la franchise.

Et oui, pour diminuer le montant de votre cotisation annuelle, vous pouvez tout à fait souscrire un contrat avec franchise. Dans ce cas, l’assureur ne prendra pas en charge la totalité du sinistre, et retiendra une franchise de plusieurs centaines d’euros.