Quelle mutuelle complémentaire pour TNS choisir ?

Lorsqu’on acquiert le statut d’indépendant, il est nécessaire de souscrire à une mutuelle complémentaire pour TNS. En effet, depuis 2016, les employeurs sont obligés de pourvoir un contrat de mutuelle à leurs salariés. Mais qu’en est-il pour les TNS (travailleurs non-salariés) ? Comment bien choisir sa complémentaire ? On répond à toutes vos questions !

Quels sont les statuts concernés par la mutuelle complémentaire pour TNS ?

Médecins, artisans, auto-entrepreneurs… Tous les travailleurs indépendants peuvent souscrire une mutuelle complémentaire. Cela est même conseillé pour éviter les frais de santé qui ne sont pas remboursés par l’assurance maladie. La mutuelle vient en effet compléter les versements parfois conséquents, comme les hospitalisations, les montures de lunettes, les prothèses dentaires etc…

La mutuelle complémentaire pour TNS offre les mêmes garanties qu’une mutuelle pour salariés. Il convient tout de même de se renseigner sur les avantages compris avec votre statut d’indépendant.

Comment choisir sa mutuelle pour TNS ?

La mutuelle complémentaire pour TNS permet aussi de couvrir sa famille.
La mutuelle complémentaire pour TNS permet aussi de couvrir sa famille.

Le choix d’une mutuelle dépend en premier lieu du type d’activité professionnelle : vous travaillez seul ? Vous êtes chef d’entreprise ? Vous exercez votre activité à temps plein ? Toutes ces spécificités interviennent dans le choix du contrat de mutuelle complémentaire pour TNS. Il conviendra de prendre également en compte votre situation privée : marié, avec des enfants ou célibataire, vous n’aurez pas besoin des mêmes garanties.

Autre critère déterminant dans le choix de sa couverture santé : la prise en charge des remboursements. Sur cet aspect, soyez vigilants. Examinez les remboursements pris en charge par votre mutuelle. On le sait, en temps qu’indépendant, les indemnités de salaire sont parfois variables. Dans ce cas, privilégiez le tiers-payant. Vous n’aurez dans ce cas pas besoin d’avancer les frais médicaux. Un avantage à ne pas négliger.

Puis-je déduire mes cotisations de mutuelle des impôts ?

La réponse est oui, grâce à la loi Madelin datant de 1992. Cette loi autorise les travailleurs non-salariés à déduire les frais versés à la mutuelle complémentaire des impôts. Tout dépend également de votre régime d’imposition et de votre statut dans la société. Selon si vous être le dirigeant de l’entreprise ou artisan à votre compte, les déductions des impôts ne seront pas les mêmes.

Peut-on déduire ses cotisations des impôts ?
Peut-on déduire ses cotisations des impôts ?

La mutuelle complémentaire pour TNS concerne-t-elle les auto-entrepreneurs ?

Le statut d’auto-entrepreneur n’est pas identique aux autres statuts de TNS. En effet, les auto-entrepreneurs bénéficient d’un régime d’imposition spécial, qui ne prendre pas en compte la déduction des cotisations de la mutuelle. Le statut d’auto-entrepreneur intervient souvent lors de la création d’une micro-entreprise à temps partiel, c’est-à-dire le TNS est en réalité déjà salarié d’une société et bénéficie de la mutuelle de cette dernière.

Dans ce cas, il n’est pas concerné par la mutuelle complémentaire pour TNS. Dans le cas inverse, des contrats de mutuelles sont prévus spécialement pour les auto-entrepreneurs, en fonction notamment des revenus générés par l’entreprise. Renseignez-vous bien avant de souscrire votre contrat pour ne pas vous retrouver avec une mutuelle qui ne correspondrait pas réellement à vos besoins.

Quels éléments prendre en compte lors de la souscription du contrat ?

On ne le répètera jamais assez, au-delà du montant des cotisations mensuelles, intéressez-vous aux couvertures garanties par votre mutuelle complémentaire pour TNS. Et notamment, en cas d’arrêt de travail. Indemnités de compensation en cas de perte de salaire, délai de carence, pourcentage de participation aux frais d’hospitalisations sont autant de critères à prendre en compte lors de votre souscription.

Le remboursement des frais d'hospitalisations n'est pas à prendre à la légère.
Le remboursement des frais d’hospitalisations n’est pas à prendre à la légère.

A quelle complémentaire souscrire ?

Freelance ou artisan, médecin ou avocat… quelle que soit la profession, il n’est pas toujours facile d’y voir clair dans toute l’offre proposée par les mutuelles complémentaires. Matmut, Groupama, Allianz, AG2R… de nombreuses compagnies d’assurance proposent ce type de contrat. Pour vous faciliter la vie, nous vous recommandons de faire appel à une plateforme comparative, dans laquelle vous pourrez entrer tous vos critères et qui sélectionnera pour vous les meilleurs contrats existant sur le marché. Lesfurets.com et lelynx.fr sont par exemple deux plateformes qui proposent ce genre de services.