Chômeur : quelle est la mutuelle santé la moins chère ?

Lorsqu’on est au chômage, le dernier de nos soucis est de se focaliser sur sa mutuelle santé. Et pourtant, sans elle, les frais de santé risquent de s’alourdir considérablement, alors que nos revenus sont déjà impactés par la perte de son activité professionnelle. Dans cas, comment choisir une mutuelle en conséquence ?

Vous venez de perdre votre emploi ? Cela implique une inscription auprès de Pôle Emploi, qui prendra en charge une partie de votre ancien revenu afin de vous permettre de retrouver un travail plus sereinement. Cependant, qui dit perte d’emploi dit également perte des avantages procurés par l’entreprise. C’est le cas notamment des avantages comme le treizième mois, les primes, les tickets restaurants et la mutuelle santé.

En effet, en France, il est obligatoire pour les employeurs depuis 2016 de fournir à leurs salariés une mutuelle santé. Ce contrat de protection santé est souvent pris en charge à hauteur de 50% par la société.

Qu’est-ce qu’une mutuelle santé ?

La mutuelle santé est un contrat souscrit auprès d’une compagnie d’assurance. Après une cotisation mensuelle (ou annuelle) d’un montant défini, la mutuelle santé prend en charge la différence entre le prix d’un soin (soin courant, dentaire, optique ou hospitalisation) et le remboursement de la sécurité sociale. En bref, en cotisant chaque mois, votre mutuelle prend en charge les frais de santé pour une meilleur couverture. La mutuelle santé n’est de ce fait pas obligatoire, mais fortement conseillée, d’autant plus dans le cas de frais dentaires et d’optiques qui sont souvent peu remboursés par l’assurance maladie.

La mutuelle santé dépend des différents régimes spécifiques. On y retrouve les travailleurs indépendants (professions médicales, de droit, artisans, entrepreneurs…), les fonctionnaires, les agriculteurs, les étudiants, les retraités etc…

Comment choisir une mutuelle santé pas chère pour chômeurs ?
Comment choisir une mutuelle santé pas chère pour chômeurs ?

Quelle est la meilleure mutuelle ?

Il n’y a pas de mutuelle idéale tant ces contrats peuvent s’adapter aux situations de chacun. Certains assurés privilégieront une prise en charge importante des frais dentaires tandis que d’autres prêteront davantage d’intérêts au taux de remboursement des frais d’hospitalisations.

La meilleure mutuelle est un compromis entre cotisations adaptées à votre budget et garanties vous correspondant.

Une mutuelle santé gratuite pour les chômeurs, ça existe ?

La réponse est oui, à condition de remplir certains critères. Il existe deux cas de figure :

  • le principe de portabilité : lorsque vous étiez salarié, vous étiez couvert par votre mutuelle d’entreprise. Dans ce cas, le principe de portabilité de la mutuelle santé s’applique. C’est à dire que votre contrat vous couvre pour une durée d’un an maximum, avec les mêmes garanties. Et ce gratuitement. Le calcul de la période de portabilité dépend de la durée de votre contrat de travail.
    Attention, le principe de portabilité ne s’applique pas dans certains cas, comme un licenciement pour faute ou si vous êtes radié de Pôle Emploi.
  • l’aide sociale : lorsque vos moyens financiers ne vous permettent pas de régler vos cotisations, la complémentaire santé solidaire (CSS) prend le relais. Ce cas de figure nécessite de monter un dossier de recevabilité. Si vous pouvez en bénéficier, vous n’aurez pas besoin d’avancer les frais de santé comme c’est généralement le cas avec les mutuelles standards.

Votre période de recherche d’emploi s’annonce plus sereine si vous n’avez pas à débourser de cotisations pour votre mutuelle santé.

Combien coûte une mutuelle santé pour les chômeurs ?
Combien coûte une mutuelle santé pour les chômeurs ?

Mutuelle santé pas chère pour les chômeurs : comment en bénéficier ?

Vous n’êtes pas éligibles à la portabilité ou à la CSS ? Dans ce cas, rapprochez-vous de la mutuelle de votre conjoint(e), si il/elle en bénéficie. Vous pouvez alors bénéficier des mêmes garanties offertes par sa mutuelle d’entreprise au même tarif. Si vos versements d’indemnités chômage sont trop élevés pour toucher la CSS, vous pouvez toujours tenter de monter un dossier pour son homologue dit « avec participation« . Dans ce cas, il vous en coûtera beaucoup moins cher que la souscription à une mutuelle classique. Autre possibilité, comparer les compagnies d’assurance sur un comparateur en ligne afin de trouver l’offre qui correspond à vos besoins et ce, au meilleur prix.